Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 16:45

Dimanche 22 Novembre 2020 - Solennité du Christ Roi.

 

Livre d'Ezéchiel 34/11-12. 15-17.

1ère Lettre de Paul aux Corinthiens 15/20-26. 28.

Evangile de Matthieu 25/31-46.

 

Ainsi parle le Seigneur Dieu : "Voici que moi-même, je m'occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillera sur mes brebis, et j'irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de nuages et de sombres nuées. C'est moi qui ferai paître mon troupeau; et c'est moi qui le ferai reposer, - oracle du Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai; l'égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. celle qui est malade, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître selon le droit. Et toi, mon troupeau - ainsi parle le Seigneur Dieu - voici que je vais juger entre brebis et brebis, entre les béliers et les boucs."

 

Ez 34/11-12. 15-17.

"Une quête éperdue d'Amour, c'est ainsi que j'ai vécu mes jours." André Chouraqui.

Au ciel seront rassemblés les brebis qui auront su vivre de l'Amour de Celui qui les as aimées par dessous tout jusqu'à la Croix.

Au ciel seront rassemblés les brebis qui auront su vivre de l'Amour de Celui qui les as aimées par dessous tout jusqu'à la Croix.

Aussi loin que ma mémoire puisse remonter, j'avais pris le monde dans mes bras dans une quête éperdue d'amour, le monde tout entier, ses étoiles, ses continents, ses hommes et ses femmes, comme si j'en répondais. Je savais que nous étions d'une même essence et que notre être ne saurait s'épanouir qu'en ses puissances d'amour et de vie.

 

Une quête éperdue d'amour, c'est ainsi que j'ai vécu mes jours. De mon regard, je cherchais l'amour de ma mère, de mes sœurs, de tous ceux et toutes celles que j'approchais, dans leurs yeux, dans leurs bras, dans leurs paroles, dans leurs actes. Ce faisant, j'obéissais à une loi universelle, à un ordre cosmique :

L'amour anime toute vie, celle du plus petit insecte comme celle de toute l'humanité. Tout être est éperdument en quête d'amour, le saint dans sa retraite, l'avare sur son tas d'or, l'amant exaucé ou déçu, l'enfant dans son berceau, la fleur qui devient fruit, le soleil qui fait mûrir les blés, l'oisillon qui attend sa becquée. L'amour est présent auprès de tous, même si tous ne le voient pas.

 

La grâce est de le savoir et, le sachant, d'aimer l'amour.

 

André Chouraqui dans l'épilogue de "L'amour fort comme la mort", une autobiographie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Frère Bernard-Marie
  • : "QUAND LA PAROLE PREND FEU": Ce blog est un espace de spiritualité chrétienne, un espace de méditation et de contemplation, un espace de lectio divina où Frère Bernard-Marie vous partage sa Foi: au travers de ses notes, de ses homélies, des visuels et des pièces musicales proposés chacun est invité à se laisser rejoindre au plus profond de son coeur, là où la présence divine l'invite à la rencontre...
  • Contact

Recherche